Trente jours de la vie d’une femme

Michèle doit avoir la cinquantaine. Michèle est une femme dure, intransigeante, envahissante, parfois immorale et, on peut le dire, souvent antipathique. Mais Michèle a aussi un passé lourd, un père assassin, une mère encombrante, un fils empêtré.

Et puis, un jour, Michèle est violée, chez elle, juste avant le dîner. Le livre démarre. Un récit écrit à la première personne du féminin, sans chapitres, sans répit. Michèle se relève, prépare le repas, se console étrangement : « J’ai connu pire avec des hommes que j’avais librement choisis.» La colère monte, la rage s’installe. Pourtant, elle va se retrouver face à son violeur et entamer avec lui une relation charnelle violente, déviante, dont ils retirent l’un et l’autre un plaisir infini. Michèle jouit très fort, hurle, frappe, se débat dans l’orgasme. Mais passée l’étreinte, elle ne se reconnaît plus : « J’ai tellement honte que je me réveille parfois en suffoquant et mes pensées me paralysent lorsque je m’interroge sur la possibilité d’une issue acceptable à cette histoire où j’ai singulièrement déchu.» Le talent de Djian dans ce «Oh…», c’est de souffler très fort dans les voiles troubles de notre intimité, intellectuelle et physique. Le singulier plaisir que nous prenons à le lire est une provocation saine, une exigence d’introspection qui nous rappelle à la vanité de notre condition d’être humain. « Au fond, je ne pensais pas être une personne si étrange, si compliquée, à la fois si forte et si faible. C’est surprenant », dit Michèle. Surprenant, oui.

Oh… , de Philippe Djian. Éd. Gallimard, 240 pages, 18,50 euros

Publié dans Causette #28 – Octobre 2012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close