Parle mieux de mon cul, ma tête est malade !

Hip hip hip, hourra ! Aujourd’hui, le sexe n’est plus tabou. Il s’invite partout. Tout est érotique : le yaourt, la bagnole, les canards… On est branchées. On parle sexe entre copines, on se refile en gloussant de précieux conseils pour pratiquer la « fellation complice » recommandée dans les mags, on fait des tests sexo, on s’offre des cadeaux trop LOL, comme des nouilles en forme de zizi. Ce qu’on rigole, tout de même ! On s’entretient du popotin pour devenir LE B.C. : le bon coup. Grrr ! Tigresse, va ! Que ça rend heureuse d’être si décontractée des ovaires ! Oh oui, merci les magazines, merci Internet, merci la pub, merci la télé, merci, merci, merci…

Vous ne vous reconnaissez pas dans ce portrait ? Moi non plus. Je crois qu’on nous a encore pris pour des grosses quiches. Comme les hommes, d’ailleurs. Les injonctions à leur encontre font aussi fureur : il faut des pec’, bander comme un âne à la demande et avoir la peau douce en prime. Qu’on parle de sexe, ce n’est pas vraiment le problème : toutes les sociétés à toutes les époques en ont parlé. Et encore… Notre sphère privée et publique en est envahie, et ça devient vite étouffant. Mais le vrai problème, c’est qu’on parle mal du sexe. On le présente comme un objet ludique de consommation. Sans conséquence. Et là, ça dépend. Ça dépend de l’âge auquel on le reçoit, de notre environnement et de la construction personnelle de chacun d’entre nous. Le libre arbitre, le consentement éclairé peuvent vite céder sous l’injonction autoritaire : jouissez, nom d’une pipe ! On essaie de faire passer nos vessies pour des fantasmes, nos désirs pour des lanternes. On nous enfume le sexe, parce que le sexe est bankable. Indignez-vous !

Publié dans Causette #22 – Mars 2012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close