Voile intégral pour vagin

Je ne connaissais pas la question, mais on m’a donné la réponse, ce matin-là où nous
avons reçu de la société V-Veil des boîtes de tampons bizarres (on fait un beau métier !) avec écrit dessus : « La réponse au dilemme tampon ou protège-slip » Damned ! C’est vrai que chaque matin je me fous la rate au court-bouillon. Déjà, choisir ses vêtements, c’est compliqué, mais alors quand arrive le moment d’enfiler ma culotte, je me dis : rhaaaa, je fais quoi aujourd’hui ? Je me mets un tampon ou un protège- slip ? Parce qu’il faut bien mettre quelque chose, n’est-ce pas ? Vu tous les produits qui existent pour nettoyer la foufoune, c’est bien qu’elle doit être dégueu ! Et je vous dis pas pendant les règles. Bref, aujourd’hui, ce dilemme atroce et quotidien est terminé. J’opte pour le V-Veil : on dirait un long sucre d’orge mauve avec un bout de tissu au bout. On introduit ça dans le schtroumpf, et hop, comme Spider-Man, le voile tapisse le vagin. Ainsi, ce dernier sera toujours nickel, des fois qu’il aurait de la visite à l’improviste !

Haro sur l ’«effet mouillé » dans la culotte !
Ce que je découvre en lisant la documentation jointe, c’est que ça va beaucoup plus
loin. Ce tampon est un « produit multiculturel » inventé par trois femmes – Lolly
(Chypre), Sarah (Israël) et Haya (Émirats) – qui ont dû fumer la moquette, car leur but est de nous libérer de « l’effet mouillé », surtout « le premier et le dernier jour des règles ». Et si « l’effet mouillé [est] très tendance pour les cheveux, il l’est beaucoup moins dans les petites culottes ! ». Et on ne peut pas continuer à mettre un protège-slip, car ça nous rappelle « nos cauchemars d’enfance ». Explication : « Souvenez-vous,lorsque nous étions enfant, nous avons tous un jour ou l’autre utilisé (contre notre gré !) un suppositoire… C’est alors qu’un petit excédent huileux faisait soudainement son apparition tout près de notre partie intime. […] Cette sensation d’inconfort, d’être sale, humide et de devoir faire avec. Plus jamais ça ! » se révoltent-elles. Si une lectrice a vécu cet « effet mouillé », qu’elle nous écrive !

Accrochez-vous, ça continue et, peu à peu, on comprend où ces femmes veulent en venir : leur produit « s’adresse à toutes les femmes », mais il est « idéal pour les femmes musulmanes ». D’ailleurs, « V-Veil est l’abréviation de Vagina Veil. Veil, qui signifie en anglais “voile”. » Elles ont inventé le « voile vaginal ». Ça aussi ça manquait !

Les trois folles expliquent : « […] Une femme musulmane qui a ses règles ne peut
avoir de relations sexuelles avec son mari. Il lui faut, pour reprendre une activité sexuelle normale, ne plus avoir une seule goutte de sang dans son vagin, c’est‑à-dire redevenir “pure”. Pour cela, V-Veil lui simplifie la tâche pour le dernier jour des règles : soit elle le glisse quelques instants pour vérifier que ses règles sont bien terminées, soit elle le garde quelques heures pour être certaine que chaque goutte de sang soit absorbée. » Voici le voile de l’intérieur. Ainsi, l’homme et sa femme vivront un bonheur total. Au point que certains couples, ainsi sereins, s’encanaillent et l’utiliseraient en dehors des règles. La preuve : « En Angleterre, pour pimenter leurs ébats, certaines jeunes filles détournent le rôle de V-Veil. Elles l’utilisent pour enduire leur vagin de yaourt à boire ! Il paraît que cela plaît autant aux femmes qu’aux hommes, et surtout, c’est sans risque. » Ça c’est sûr, le Yop framboise, ça doit pas filer la chtouille, encore que…

Ce tissu d’imbécillités dit surtout une chose : la femme est impure en général et surtout quand elle saigne. Donc, il faut se voiler de l’intérieur.

Il n’y a pas si longtemps, nous étions reléguées au fond du jardin pendant cette période. Alors, de grâce, foutez-nous la paix ! Le sang n’est jamais impur, on peut faire l’amour pendant ses règles, et tu peux même mélanger avec du Yop. Tu fais ce que tu veux ! C’est TON vagin. Et si monsieur n’est pas content, eh bien, il patiente et puis c’est tout. On n’est pas des bêtes, non ? Si ?

Illustration : Besse

Publié Causette #57 – Juin 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close