Parce que c’est comme ça !

Guy Delisle nous invite régulièrement à partager son quotidien via des romans graphiques sans fioritures, d’une grande justesse. Nous l’avons suivi lors de ses séjours à Shenzhen, à Jérusalem, ou à Pyongyang, où il nous avait fait pénétrer les sombres arcanes de la Corée du Nord. Aujourd’hui, c’est une BD plus légère qu’il nous livre. Il se penche à nouveau (c’est le tome 2) sur le papa qu’il est et bat sa coulpe. Il avoue que, parfois, oui, il est un père, disons-le, quelque peu non pas défaillant, mais peut-être négligent, voire d’un âge mental, proche de ses deux petits Louis et Alice. Malgré quelques pointes de cruauté (comme le sont les enfants entre eux), c’est un petit ouvrage gorgé d’amour et de tendresse. On ne se lasse pas de ces œuvres, elles se lisent et relisent à l’infini.

“Le Guide du mauvais père”, tome 2. Éd. Delcourt, 192 pages, 9,95 euros.
“Le Guide du mauvais père”, tome 1, 2013. Éd. Delcourt, 192 pages, 9,95 euros.
“Shenzhen”. Éd. L’Association, 2000. “Pyongyang”. Éd. L’Association, 2003.
L’auteur : http://www.guydelisle.com

Publié Causette #42 – Février 2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close