Ces grands de la chanson

28 boulevard des Capucines. C’est l’adresse de la célèbre salle de l’Olympia,
à Paris. C’est sur cette scène que l’auteurcompositeur- interprète, David McNeil, fête ses 50 ans… entouré de ses potes Souchon, Renaud, Charlebois, Julien Clerc,
etc. Cette soirée devient le centre de cette mini-autobiographie dont les chapitres sont des chansons. Occasions d’anecdotes, de confidences qui en disent long sur une époque bénie de la variété (1970-1990). On se replonge avec délice dans l’histoire de Hollywood chantée par Yves Montand ou de J’veux du cuir de Souchon. Émotion renforcée par le murmure entêtant de cet homme qui, malgré le succès, a longtemps attendu, en secret, la reconnaissance de son père, le peintre Marc Chagall. Puisse la sortie récente de ce livre provoquer la réédition des albums de cet auteur exceptionnel. Avis aux amateurs, faisons une pétition !

28 boulevard des Capucines, de David McNeil. Éd. Gallimard, 166 pages, 16,90 euros.

Publié dans Causette #26 – Juillet – Août 2012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close